Iran : nouvelles manifestations après la mort d’une femme détenue

Posted on

En solidarité à Mahsa Amini, une jeune femme morte en état d’arrestation dans les locaux de la police des mœurs, des manifestants se sont de nouveau réunis lundi 19 septembre en Iran.

De nouvelles manifestations ont eu lieu en Iran, notamment à Téhéran et à Mashhad, contre la mort d’une jeune femme détenue par la police des mœurs, la police rejetant à nouveau lundi toute responsabilité dans ce décès.

Lundi 19 septembre au soir, dans la rue Hejab («voile musulman» en persan) au centre de Téhéran, «plusieurs centaines de personnes ont scandé des slogans contre les autorités, certaines d’entre elles ont enlevé leur hijab», a annoncé l’agence Fars. Une courte vidéo diffusée par l’agence montre une foule de plusieurs dizaines de personnes notamment des femmes ayant retiré leur voile criant «mort à la République islamique». «La police a arrêté plusieurs personnes et dispersé la foule à l’aide de matraques et de gaz lacrymogènes», a indiqué Fars.

À lire aussiIran: face à la police des mœurs, des femmes brûlent leur hijab et se coupent les cheveux

Un rassemblement similaire a eu lieu à Mashhad, première ville sainte du pays située dans le Nord-Est, a rapporté l’agence Tasnim.

À VOIR AUSSI – Iran: manifestation à Téhéran après la mort d’une femme détenue

Des protestations lancées dans plusieurs universités

Le 13 septembre, Mahsa Amini avait été arrêtée à Téhéran pour «port de vêtements inappropriés» par la police des mœurs, une unité chargée de faire respecter le code vestimentaire strict de la République islamique d’Iran pour les femmes. La jeune femme est tombée dans le coma après son arrestation et est décédée le 16 septembre à l’hôpital, selon la télévision d’État et sa famille. Des militants ont jugé sa mort «suspecte» mais la police de Téhéran a affirmé qu’il n’y avait «pas eu de contact physique» entre les policiers et la victime.

Le décès de la jeune femme a suscité une vague de colère en Iran. Et le président iranien Ebrahim Raïssi a demandé l’ouverture d’une enquête. Après une première manifestation samedi à Saghez, la ville natale de Mahsa Amini, une protestation d’environ 500 personnes a eu lieu à Sanandaj, selon Fars.

Dans la capitale iranienne, des étudiants ont lancé des mouvements de protestation dans plusieurs universités, dont celles de Téhéran et Shahid Beheshti, d’après Tasnim. Ils ont exigé auprès des autorités «des éclaircissements» sur la mort de l’Iranienne.

À l’étranger, le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a condamné lundi le décès «inacceptable» de cette jeune femme et appelé les autorités à punir les responsables. La France a qualifié de son côté de «profondément choquantes» l’arrestation et la mort en détention de cette jeune iranienne, appelant également à une «enquête transparente pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame», selon son ministère des Affaires étrangères.

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services