Guerre en Ukraine : Kiev a lancé sa grande contre-offensive dans la région de Kherson, annonce l’armée ukrainienne

Posted on

Moscou a de son côté affirmé lundi soir avoir fait «échouer» des «tentatives d’offensive» ukrainiennes, alors que des régions du sud du pays sont occupées par l’armée russe.

Kiev a lancé une contre-offensive très attendue dans le sud du pays contre les territoires occupés par la Russie, a annoncé ce lundi l’armée ukrainienne. «Aujourd’hui, nous avons lancé des actions offensives dans plusieurs directions, y compris dans la région de Kherson», a déclaré la chaîne publique ukrainienne Suspilne, citant la porte-parole du commandement militaire de l’armée ukrainienne positionnée dans le sud du pays, Natalia Humeniuk. Lors d’un briefing quelques minutes plus tard, la porte-parole a réitéré ses déclarations.

«L’Ukraine est en train de reprendre ce qui est à elle et reprendra tout au final – les régions de Kharkiv, Lougansk, Donetsk, Zaporijjia, Kherson, la Crimée, les eaux de la mer Noire et de la mer d’Azov (…)», a martelé dans son message quotidien du soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky. «Les occupants doivent savoir que nous les repousserons jusqu’à notre frontière, une ligne qui reste inchangée (pour nous)», a-t-il poursuivi.

À lire aussiDans les tranchées ukrainiennes, en attendant l’offensive vers Kherson: le récit de l’envoyé spécial du Figaro

La contre-attaque ukrainienne vise pour l’essentiel à reprendre Kherson, une ville – de 280.000 habitants avant le conflit – tombée aux mains des Russes dès le commencement de la guerre, ont annoncé des responsables locaux. «Les forces armées ukrainiennes ont lancé leur offensive dans plusieurs zones dans le sud. Nous demandons aux habitants de Kherson de suivre les consignes de sécurité : rester près des abris et loin des positions russes», a écrit sur Telegram le chef de l’administration régionale Yaroslav Yanuchevytch.

Cela fait deux mois que l’Ukraine évoque la planification d’une contre-offensive dans ces régions du Sud occupées par l’armée russe depuis le début de l’invasion entamée le 24 février. Natalia Humeniuk a aussi déclaré que les récentes frappes ukrainiennes sur les axes logistiques reliant le sud de l’Ukraine à la Russie avaient «incontestablement affaibli l’ennemi», ajoutant que plus de dix dépôts de munitions russes avaient été touchés au cours de la semaine dernière. Plusieurs frappes ont en effet détruit ces derniers jours plusieurs grands ponts ferroviaires et routiers, notamment sur le fleuve Dniepr.

Aucun détail n’a été fourni sur cette nouvelle contre-offensive. «Toute opération militaire a besoin de discrétion», a déclaré la porte-parole, refusant de donner plus d’informations sur les opérations ukrainiennes en cours, et précisant que les forces russes dans le sud de l’Ukraine sont «plutôt puissantes» et ont eu le temps de bien installer leurs positions.

À VOIR AUSSI – Moscou affirme qu’un drone ukrainien a été abattu près de la centrale de Zaporijjia

«Aujourd’hui, il y a eu de puissantes attaques d’artillerie sur les positions ennemies (…) sur l’ensemble du territoire de la région occupée de Kherson. C’est l’annonce de ce que nous attendions depuis le printemps: c’est le début de la fin de l’occupation de la région de Kherson», a annoncé à la télévision ukrainienne Serguiï Khlan, député local et conseiller du gouverneur régional. Le groupement militaire ukrainien «Kakhovka» a lui assuré sur Facebook observer la retraite d’une unité de combattants séparatistes prorusses de leurs positions dans la région. Ces affirmations étaient invérifiables de source indépendantes.

La Russie dit avoir fait «échouer» des offensives

De son côté, l’armée russe a affirmé lundi avoir repoussé des «tentatives d’offensive» ukrainiennes dans les régions de Kherson et Mykolaïv, dans le sud de l’Ukraine, tout en assurant avoir infligé «de lourdes pertes» aux forces de Kiev. «Cette nouvelle tentative d’opérations offensives de l’ennemi a lamentablement échoué», a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

À lire aussiSix mois de conflit en Ukraine : et le fantasme de la Nouvelle-Russie réveilla l’impérialisme russe

Essentielle pour l’agriculture ukrainienne, Kherson est aussi stratégique car limitrophe de la péninsule de Crimée, annexée par Moscou en mars 2014. Depuis plusieurs semaines, les forces ukrainiennes disaient préparer une contre-offensive pour reprendre Kherson, mais n’avaient jusqu’à présent rapporté que la conquête de plusieurs dizaines de villages.

Le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin a de son côté fait savoir qu’il accueillerait une nouvelle fois, le 8 septembre en Allemagne, ses homologues des pays alliés pour organiser le soutien occidental aux capacités militaires ukrainiennes.

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services